×

Je souhaite être contacté(e)

    PRÉNOM *

    NOM *

    TÉLÉPHONE *

    DISPONIBILITÉ

    EMAIL *
    COMMENTAIRE

    3 conseils pour acheter un logement idéal et neuf en Ile-de-France

    Avec le projet d’envergure Métro Grand Paris débuté en décembre 2020, un grand nombre de projets immobiliers voient le jour. Ajoutons à cela la défiscalisation par loi Pinel ou encore la réduction de TVA en fonction du fait d’investir dans un bien immobilier à but locatif ou pour en faire votre résidence principale, il n’aura jamais été meilleur moment pour investir dans la pierre neuve. Mais lorsque l’on est débutant dans le domaine de l’immobilier, comme être sûr que l’on est vraiment prêt à passer le pas ? Comment procéder pour acheter le bien immobilier adapté ? Quelles sont les questions qu’il faut se poser avant d’investir pour limiter au maximum la prise de risque ? Voici quelques conseils pour vous permettre d’acheter le logement neuf île de France idéal.

    #1 • Définir son budget

    La première chose essentielle à faire lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier, que ce soit pour en faire un bien à but locatif ou encore pour en faire sa future résidence principale, consiste à définir avec le plus d’exactitude possible le budget que l’on pourra allouer à ce projet. 

    Pour cela, il convient de faire un état des lieux précis et complet de ses comptes afin de pouvoir définir votre capacité d’emprunt. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les banques pour bénéficier de meilleures solutions. Également, sachez que si vous envisagez d’investir dans une zone géographique qui est éloignée de votre banque habituelle, les facilités d’emprunt peuvent être amoindries. N’hésitez donc pas à demander à être introduit auprès d’un conseiller de votre banque dans la ville où vous souhaitez investir, ou encore de vous renseigner sur les potentiels courtiers immobiliers sur place.

    Un point essentiel pour connaître votre budget avec précision consistera de constituer un apport personnel important. Il pourra ainsi s’agir de votre épargne actuelle mobilisable à court terme (livret A, compte épargne-logement, contrat d’assurance-vie, participation aux bénéfices de votre entreprise…), ainsi que d’aides financières (aides de l’État et/ou de collectivités ou d’organismes, donations ou prêts de la famille ou d’amis, prêt à taux zéro si vous êtes éligible…).

    Pour calculer votre capacité d’emprunt, il conviendra de définir des mensualités qui resteront sous la barre légale des 33% de vos revenus. Vous pourrez ainsi connaître la durée potentielle pour rembourser votre emprunt. Notons cependant que plus un crédit s’étale dans le temps, plus les intérêts sont importants. Il faut donc trouver le juste milieu entre capacité de remboursement et durée.

    #2 • Chercher un bien immobilier qui convient

    Une fois votre budget défini avec précision, assurez-vous de ne pas vous laisser tenter par des projets immobiliers qui dépassent la limite que vous vous êtes fixée. Commencez donc par chercher le prix au mètre carré par zone géographique, et vous aurez rapidement une idée de la surface à laquelle vous pourrez prétendre. Si cela ne convient pas, changez de ville de recherche.

    Dans le cas d’un investissement à but locatif, vérifiez en priorité le type de logement le plus recherché dans différentes zones géographiques, et vérifiez les prix proposés pour ce genre de logements.

    Une fois vos recherches terminées, vous devriez pouvoir constituer une liste de plusieurs biens potentiellement intéressants. Essayez de diminuer cette liste à 4 ou 5 biens. Une fois cette restriction effectuée, rendez-vous sur place pour comparer les quartiers. S’y sentir bien, et apprécier le quartier est essentiel, que ce soit pour vous en tant que logement principal, ou bien pour un locataire en cas de location.

    #3 • Se renseigner sur les étapes d’achat

    Dernier conseil lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier : prendre le temps de se renseigner et de s’informer le plus possible sur les étapes d’achat dans l’immobilier neuf. En effet, ce secteur de l’immobilier est très particulier, puisque l’on achète généralement sont bien en VEFA (vente en état futur d’achèvement), c’est à dire sur plan. On signe ainsi un contrat de réservation, qui répond à un certain nombre de critères.Si l’achat en VEFA est encadré par la loi, certains promoteurs peuvent placer certaines clauses qui devront retenir votre attention. N’hésitez donc pas à demander conseil auprès de personnes de confiance avant de signer quoi que ce soit.

    Programmes immobiliers neuf dans le Val-de-Marne

    ×

    Je souhaite être contacté(e)

      PRÉNOM *

      NOM *

      TÉLÉPHONE *

      DISPONIBILITÉ

      EMAIL *
      COMMENTAIRE

      A lire aussi

      31 Jan 2022

      5 bonnes raisons d’acheter neuf dans l’immobilier

      Avec les nombreuses opportunités qui apparaissent en lien avec le projet de rénovation urbaine d’envergure du Grand Paris, envisager d’acheter neuf devient possible pour de nombreux ménages. Cependant, tout le monde n’est pas parfaitement au courant des nombreux avantages qu’un tel investissement propose. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici les 5 […]

      28 Jan 2022

      Les questions à se poser avant de choisir un programme neuf Île-de-France pour investir

      Plus le temps passe, et plus les offres d’achat en matière d’immobilier se multiplient sur le territoire francilien. Nombreux sont ceux qui décident alors de s’intéresser à l’investissement immobilier pour sécuriser leur capital. Cependant, acheter un bien immobilier n’est pas une décision qui se prend à la légère, et il convient au préalable de se […]

      20 Jan 2022

      Local Paris : astuces pour choisir l’emplacement idéal pour son entreprise

      Vouloir lancer son activité professionnelle dans la capitale est un choix que font de nombreux entrepreneurs. Entre la forte fréquentation et le pouvoir d’achat élevé de la ville lumières, cette volonté s’explique facilement. Cependant, le marché de l’immobilier à Paris et Île-de-France est très élevé, et plus encore lorsqu’il est question d’un local commercial. Ainsi, […]